Aller au menu Aller au contenu

Frédérique Vidal en visite à Grenoble

Publié le 14 juin 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, s’est rendue mardi 12 et mercredi 13 juin à Grenoble. Elle a débuté son court séjour par la signature de la convention de site entre le CNRS et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche (ComUE, Grenoble INP, Université Grenoble Alpes, Sciences Po Grenoble et Université Savoie Mont Blanc) à l’institut Neel. Elle s’est rendue ensuite à l’IMAG* pour assister à une présentation de la stratégie du site sur l’intelligence artificielle (IA), ce dernier s’étant clairement positionné pour accueillir un des instituts nationaux sur cette thématique.

frederique vidal en visite a grenoble

frederique vidal en visite a grenoble

Une convention pour une politique scientifique ambitieuse partagée

 

La convention de site concrétise un partenariat renouvelé entre le CNRS et les établissements d’enseignement supérieur du site et répond à deux objectifs principaux : expliciter une politique scientifique ambitieuse partagée, et donner un cadre scientifique et administratif à l'ensemble des structures de recherche ou de service du site.
Les signataires ont ainsi les mêmes objectifs : renforcer leurs secteurs d’excellence, faire émerger de nouvelles thématiques par une approche interdisciplinaire, valoriser ensemble socialement et économiquement des avancées scientifiques ou encore conforter des collaborations internationales.

L’IA, enjeu stratégique


Lors de sa visite à l’IMAG sur le campus de Gières, la ministre a rencontré quatre directeurs de laboratoires (LIG, Verimag, LJK, GIPSA-Lab), dont les équipes sont notamment présentes dans le domaine de la robotique ainsi que deux dirigeants de startups, Skopai et Drone Interactive, afin d’illustrer la capacité du site à répondre aux grands enjeux de société, parmi lesquels figure l’intelligence artificielle.
La première startup, créée en juillet 2017, propose des outils d’aide à la décision dans le domaine de l’innovation et repose sur des algorithmes d’intelligence artificielle développés au sein du LIG. La seconde commercialise Arcadrone, une attraction interactive multijoueur associant pilotage de drones et réalité virtuelle et est issue de 15 années de recherche au sein du GIPSA-Lab.
 

 



 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 15 juin 2018

INTRANET

 
Intranet des personnels

Intranet Univ. Grenoble Alpes